BOYS WILL BE GIRLS - FETISH DRAG PARTY

vendredi 8 juillet - Friday July 8th

PHOTO & REPORTAGE

Une autre soirée surprenante! - Malgré la superbe température estivale notre première édition de la soirée thématique BOYS WILL BE GIRLS eut une solide participation et, avec de superbes spectacles Drag Queen fétiches, la soirée n,a pas déçue! Sur scène (en ordre d'apparition) nous avons eu Lovely, Cassandra, Clara, Kara, erika, Pat et Luce dans trois incroyables spectacles mais, en réalité le spectacle ce trouvait hors-scène car plusieurs membre de l'audience ont participés en se travestissant! Ont y a remarqué entres-autres ces les protagonistes suivants: Martin Perreault, Eric Paradis, Audrey, Mario Bouchard, Denise Joly, Ryio, François, Julie, Sébastien, Jordan, Mademoiselle Karine (Roger), Maîtresse Yvanka, Alejandra, Bianca Beauchamp, Malcolm et j'en passe, et j'en passe... Il n'y manquait que master Luk qui était en convalescence! - Bref, nous avons eu beaucoup de plaisir et nous en profitons pour remercier Alain du Cléo qui fût le coordonateur des spectacle. Nous reprendrons certes la thématique BOYS WILL BE GIRLS dans un futur proche! - Au plaisir de vous y voir prendre le chemin "wild side"! Voici les photos de Marc Jutras & Martin Ouellet!

Another surprising turn-out for a warm July event. Our first BOYS WILL BE GIRL fetish drag party got a solid parcipation by an enthusiastic crowd many of which did the cross-dressing deed with brio! With the superb Fetish Drag Queen shows of Lovely, Cassandra, Clara, Kara, Erika, Pat & Luce, we were treated to something different yet quite fetishy and refreshing! - What a blast! - In truth, the actual show must've been off-stage for many Club Sin friends were ahrdlhardly recognizable in their cross-dressed alter-egos (see above list of offenders) - only Matser Luk was missing in action due to ill health. We really had fun explore Lou Reed's "take a walk on the wild side" that we will be certain to repeat the adventure in the very near future. We would like everyone interested to email us for performance suggestions or ideas and until then we leave you with the photo work of Marc Jutras & Martin Ouellet.

 
   

 

12 juillet 2005 - le Fennec est de retour!


Soirée Boys Will Be Girls/Girls Will Be Boys

L’ambiguïté des genres m’a toujours plu et saura probablement toujours me plaire. Je n’aurais donc pu manquer la soirée Boys Will Be Girls/Girls Will Be Boys du 8 juillet, d’autant plus que je pouvais sortir en compagnie de ma créature ambiguë. Celle qui fait désormais partie de ma vie. N’en étant qu’à sa deuxième soirée au CLUB SIN, elle était encore un peu timide. En fait, ayant vécue dix ans à Berlin où les gens sont beaucoup moins pudiques qu’à Montréal, elle est plutôt timide de devoir se retenir…

Ça m’a beaucoup plut de voir des garçons travestis en filles, mais encore plus de voir les filles travesties en garçons. C’était franchement très réussi et sexy.

J’ai apprécié les spectacles qui faisaient plutôt cette fois-ci dans le SM burlesque. La transformation de François en poupée prenait tout son intérêt dans le fait qu’il y prenait vraiment goût. De l’Inquisiteur (lors d’une autre soirée au CLUB SIN) à la poupée, voilà un contraste intéressant. Je me suis ensuite posé la question : la cat woman en spectacle était-elle une femme ou une transexuelle (quelqu’un a-t-il la réponse ?). C’est rare que j’hésite à ce point. Quant à Lovely, c’était quelque chose à voir ! Elle était littéralement « déchaînée ». Je me demande encore si, comme le photographe, ses accolytes travesties de scène s’en sont tirées avec un bleu quelque part. Enfin, le spectacle le plus incroyable de la soirée fut celui, improvisé, d’un type qui s’est produit sur scène dans deux chorégraphies qu’on pourrait intituler : le plumeau fétiche et le parasol surprise. Un excentrique qui a surpris tout le monde par son audace . Mais ce sont parfois des événements comme ceux-là, improvisés et insolites, qui
rendent une soirée inoubliable. On a alors l’impression de se retrouver dans une scène de film weird et ce n’est pas déplaisant du tout.

Ces jours-ci, je vais voir des films au Festival Fantasia. Si ça vous dit de lire mes courtes critiques, vous les trouverez sous peu sur le site
www.infoculture.ca

Pour ceux et celles qui me demandent régulièrement quand est prévue la sortie de L’Ombre pourpre, le dernier roman de la trilogie des Cités intérieures, je vous promets de vous en faire part dès que j’ai la confirmation officielle. En attendant, je patiente aussi de le savoir. Mais j’en profite aussi pour « réfléchir » au quatrième roman ayant pour thème principal le fétichisme des gants.